L’EPILATION LASER EN QUESTION POUR UNE PEAU DOUCE ET NETTE

L’épilation laser est un des actes les plus couramment pratiqués dans les cabinets de médecins esthétiques actuellement, parce qu’il s’agit d’un traitement qui peut concerner une grande partie de la population. Quelques questions reviennent souvent lors de la première consultation au cabinet.

 

POUR QUI ?

Si les femmes se préoccupent depuis longtemps de leur pilosité dans le but d’avoir une peau toujours lisse et douce, les hommes sont maintenant aussi très demandeurs : avoir une barbe bien dessinée, des épaules ou un dos net, est un souhait souvent formulé qui pousse les hommes à avoir recours à l’épilation laser

Au-delà de l’intérêt esthétique, l’épilation laser également un intérêt fonctionnel puisqu’elle permet aussi de solutionner certains problèmes médicaux tels que les folliculites de barbes, ou encore les poils incarnés.

Concernant l’âge des patients, il n’y a pas de limite et nous pouvons proposer ce traitement à partir du moment où la maturité hormonale est bien installée, c’est dire 20-25 ans chez la femme et plutôt 30 ans chez l’homme. Une épilation laser envisagée trop jeune, expose plus fréquemment aux hyperpilosités réactionnelles et nécessite en général un plus grand nombre de séance pour être efficace.

 

QUELS LASERS ?

L'épilation définitive au laser par le Dr Magnier à CharentonTrois types de lasers peuvent être utilisés, toujours bien entendu des lasers médicaux de type IV dont l’utilisation est réservée à un médecin formé, et sont choisis en fonction de votre couleur de peau et du type de poils :

  • Le laser Alexandrite de longueur d’onde 755 nm) pour les peaux claires de phototype I à III et les poils foncés, épais ;
  • Le laser ND YAG de longueur d’onde 1064 nm, surtout intéressant pour les peaux foncées de phototype IV à VI et les poils profonds (dos) ;
  • La diode laser, aussi pour tout type de peau et surtout intéressant pour les poils fins.

Il est donc important de disposer d’un plateau technique qui peut proposer ces différents lasers pour répondre aux particularités de chaque patient.

 

POURQUOI COMMENCER LE TRAITEMENT DES LA FIN DE L’ETE ?

Comme pour tout traitement à visée esthétique, chacun réagit différemment au laser. Le nombre séances nécessaire pour arriver à être tout à fait débarrassé de cette corvée d’épilations à répétition chez l’esthéticienne ou à votre domicile et garder une peau nette est donc variable, mais dans tous les cas il faut prévoir d’étaler le traitement sur plusieurs mois. Pour cette raison, il est intéressant de débuter les premières séances dès le bronzage des vacances d’été estompé. De cette manière, vous pouvez être sûrs d’être totalement tranquilles l’été prochain,

 

COMBIEN DE SEANCES ?

La première condition pour obtenir l’épilation définitive d’une zone est d’intervenir au moment où le poil est en phase de croissance. A un moment donné, 10 à 30% de la pilosité d’une zone est en phase de croissance. Lors d’une séance, seuls ces poils donc susceptibles d’être détruits par le traitement au laser. Un cycle pilaire dure de 4 à 18 mois en fonction de la localisation sur le corps. Plusieurs séances sont nécessaires pour atteindre tous les poils.

Le nombre de séances nécessaire pour être tranquille est fonction, de plusieurs facteurs :

  • Du type de poil, les poils à caractères sexuels dits « terminaux » (aisselles, pubis, barbe.) étant plus accessibles que les poils dits « intermédiaires » (jambes, bras…) qui le sont eux même plus que les poils très fins comme le duvet
  • De la profondeur du follicule pileux de la zone épilée, expliquant ainsi que le dos réclame plus de séances, les follicules étant très profonds.
  • Du phototype de peau, les peaux claires étant plus réceptives à une grande intensité d’énergie donc plus rapides à traiter que les peaux foncées
  • De la couleur du poil, les poils foncés plus riches en mélanine étant plus réceptifs que les poils clairs
  • De la durée du cycle pilaire
  • De la densité de la zone pileuse au départ

Globalement, et avec bien sûr ces variations à prendre en compte, nous pouvons prévoir 5 à 8 séances selon la zone concernée pour éliminer 70 à 80% de la pilosité. Quelques séances d’entretient permettrons de parfaire le résultat.

 

EST-CE DOULOUREUX ?

Non, grâce au système de refroidissement par un jet d’air froid en continu durant le traitement, la séance est peu douloureuse et pour les patients les plus sensibles, une apposition de crème anesthésiante une heure avant la séance peut être conseillée.

 

QUEL DELAI ENTRE DEUX SEANCES ?

En général les séances sont espacées de 4 à 12 semaines en fonction de la zone à épiler.

 

QUE FAIRE AVANT LA SEANCE ?

Se raser trois jours avant.

Ne pas prendre de traitement photo sensibilisant

Différer le rendez-vous si vous avez été exposé au soleil ou aux UV

 

APRES LA SEANCE ?

Juste après la séance, la peau peut être un peu rouge, avec une sensation de chaleur, et des papules peuvent être visibles autour des poils, signe d’efficacité, tout ceci disparaissant en quelques heures. Une crème cicatrisante peut être appliquée. Les poils brûlés tombent une quinzaine de jours après et d’autres plus fins repousserons quelques semaines après.

DR MAGNIER vous expliquera tout ceci en détails lors de la première consultation à son cabinet.

EN VIDEO

Votre avis compte : qu’avez vous pensé de cet article ?

Cette page vous a plu ?
Afin de nous aider à vous proposer toujours plus de contenus pertinents, n'hésitez pas à noter cette page
1 étoiles2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles

15 votes
Moyennes : 5,00 sur 5
Loading...