Techniques injectables

Injections en gynécologie esthétique - Dr Magnier à Charenton Une gamme d’acide hyaluronique spécifique est utilisée dans le domaine gynécologique, ce qui est une véritable innovation en médecine esthétique : il s’agit du Désirial et du Désirial +, qui sont des injectables.

 

INDICATIONS

Comme les autres acides hyaluroniques, ils sont utilisés pour traiter la déshydratation et sont indiqués pour

  • La réhydratation vulvaire et vaginale, pour restaurer la souplesse, le confort vaginal, traiter les irritations et les brûlures chroniques
  • L’amplification du point G
  • La restructuration des grandes lèvres dont le volume et la tonicité sont altérés
  • Les infections urinaires à répétition
  • La perte ou la diminution du désir sexuel

Les patientes concernées sont bien sûr les femmes ménopausées, mais également les femmes qui présentent des troubles de l’hydratation avec des cicatrices d’épisiotomies douloureuses après un accouchement, ou des modifications anatomiques des grands lèvres après une perte de poids importante. L’amélioration de la sexualité et l’embellissement génital ne sont pas le seul but, mais l’aspect fonctionnel est également important le rôle des grandes lèvres étant de protéger l’entrée du vagin et donc d’éviter la sécheresse due au frottement permanent contre les sous-vêtements.

 

DÉROULEMENT DU TRAITEMENT

Il d’agit de techniques simples, indolores

Pour la réhydratation vaginale, le traitement se déroule comme une séance de mésothérapie, c’est-à-dire à l’aide de multiples injections par de fines aiguilles grâce auxquelles de petites quantités d’acide hyaluroniques sont déposées superficiellement dans la muqueuse vaginale.

La séance dure environ 30mnn, sous anesthésie locale.

Pour l’amplification du point G qui se trouve 3 ou 4cm sous la face antérieure du vagin, ou la restructuration des grandes lèvres, il s’agit d’injections non douloureuses à la canule ou à l’aiguille. La quantité injectée est variable de 2 à 4ml en une ou deux sessions.

 

CONTRE INDICATIONS

Comme pour tout acide hyaluronique, les infections locales évolutives, la grossesse ou l’allaitement, les antécédents d’allergie et les maladies auto immunes sont des contre-indications

 

RÉSULTATS

Les effets se manifestent dès les premiers jours que ce soit du point de vue esthétique avec la restauration du volume des grandes lèvres, que du point de vue fonctionnel avec l’amélioration du confort et de la sexualité en rétablissant le désir. Plusieurs enquêtes font état d’un indice de satisfaction de plus de 80%.

Selon l’acide hyaluronique utilisé, la tenue du traitement est de 6 à 12 mois

 

EFFETS SECONDAIRES ET PRÉCAUTIONS

Les effets secondaires sont minimes, avec en particulier des œdèmes, des rougeurs, des petits hématomes ou une sensation de « gêne ». Ces effets cèdent en général rapidement en 2 à 3 jours.

Certaines précautions sont à prendre pour les limiter comme :

  • Proscrire la prise d’anticoagulants ou d’aspirine les 10 jours précédents,
  • Utiliser des ovules en prévention de l’infection 3 jours avant l’injection pour éviter tout risque d’infection,
  • Ne pas fréquenter les lieux humides tels que piscine ou hammam pendant 10 jours
  • Eviter tout rapport sexuel pendant 5 jours après l’injection ainsi que toute activité qui génère une pression sur la zone traitée (équitation, vélo.)

 

PLACE DANS LA PRISE EN CHARGE EN MÉDECINE ANTIAGE

Les injections d’acide hyaluroniques sont un réel progrès en gynécologie esthétique et surtout chez la femme ménopausée qui est la plus exposée. D’autres mesures viennent compléter leurs actions telles que les techniques thermiques, et une prise en charge concomitante en micro nutrition qui sont d’une grande utilité dans ce domaine.

Votre avis compte : qu’avez vous pensé de cet article ?

Cette page vous a plu ?
Afin de nous aider à vous proposer toujours plus de contenus pertinents, n'hésitez pas à noter cette page
1 étoiles2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles

6 votes
Moyennes : 4,33 sur 5
Loading...