MÉNOPAUSE ET PRISE DE POIDS

Ménopause et prise de poids - Dr Magnier à Charenton le PontLa vie d’une femme est jalonnée de bien des modifications hormonales tout au long de son existence, et parmi elles la ménopause qui est une période vraiment la plus délicate, voire même difficile.

Cette période de la vie est difficile tant sur le plan physique que psychologique, surtout aujourd’hui où nous devons garder une image jeune, active, où la vie sociale est encore très active et que beaucoup de femmes sont dans une dynamique de couple récent ou en devenir compte tenu des changements de sociétés, la vie amenant bien souvent à recommencer une histoire amoureuse à un âge où, dans le temps, elles étaient installées dans un couple depuis des années.

Parmi ces modifications, la prise de poids est un élément constant qui se manifeste plus ou moins selon les cas.

Toutes les statistiques montrent que les femmes prennent du poids à cette période, pendant les premières années.

Pourquoi cette prise de poids ?

Plusieurs facteurs entrent en jeu :

  • La carence estrogénique est responsable d’une fonte musculaire ayant pour conséquence un ralentissement du métabolisme de base,
  • Cette même carence estrogénique gène la transformation de l’hormone thyroïdienne de réserve en hormone thyroïdienne active, responsable d’une hypothyroïdie frustre
  • Le ralentissement de l’activité physique qui est dû à une plus grande fatigabilité.
  • Une tendance dépressive induite par la carence estrogénique et par le retentissement psychologique de cette nouvelle période de la vie, induit une modification du comportement alimentaire avec une appétence particulière pour les sucres comme une compensation et des grignotages
  • Le traitement hormonal mal équilibré, au bout de plusieurs mois. Un traitement hormonal bien équilibré ne provoque pas de prise de poids et permet, au contraire de lutter contre la prise de poids induite par la carence hormonale de la ménopause. 

Quelle particularité ?

Contrairement à ce qui se voit lors de la prise de poids d’une femme avant la ménopause, la morphologie se trouve modifiée avec une nouvelle répartition des graisses :

La prise de poids se fait préférentiellement sur le haut du corps, la graisse s’accumulant      alors sur les bras, le cou, les seins et l’abdomen : on parle de répartition androïde.

Cette nouvelle répartition est non seulement disgracieuse, signant le vieillissement de la silhouette, mais est surtout un facteur de risque cardiovasculaire qui est un enjeu de santé publique.

Comment limiter la prise de poids ?

L’équilibre alimentaire est indispensable, et une consultation de nutrition en prévention est bien utile même en l’absence de problèmes de poids initiaux.

Une activité physique régulière permet de palier à la baisse du métabolisme de base, et il est recommandé d’augmenter de 20mn par jour son activité habituelle pour cela, quelle que soit cette activité et même si les 20mn sont morcelées dans la journée. Augmenter son périmètre de marche, monter les escaliers plutôt que prendre l’ascenseur …tout ce qui peut faire bouger au quotidien contribue au maintien de la masse musculaire. De même la pratique de gymnastique et de musculation permet de renforcer la sangle abdominale afin de garder une silhouette harmonieuse.

Concernant le traitement hormonal, sa pertinence est à adapter au cas par cas.

Quelle aide le médecin esthétique peut-il apporter  ?

Pour passer ce cap difficile, une aide extérieure peut être souhaitable et le médecin esthétique est d’un allié de choix :

Tout d’abord, la consultation prend une dimension supplémentaire au simple aspect médical en alliant une approche médicale pure, à une approche esthétique de bien-être.

La première approche est médicale pure et en particulier dans son aspect gynécologique et nutritionnel :

La ménopause est-elle confirmée ?

La patiente a-t-elle un bon suivi gynécologique et a-t-elle bien bénéficié de tous les examens nécessaires (mammographie, ostéodensitométrie, frottis cervico -vaginaux) ?

Les examens biologiques standards sont-ils corrects ? (Hypothyroïdie ? Carence en fer ou en vitamine D ?)

En fonction des différents bilans déjà réalisés, ils seront complétés des bilans nutritionnels et hormonaux, avant de s’engager dans une prise en charge micro nutritionnelle.

Grâce à un suivi régulier de gestion du poids, la prise de poids pourra être évitée ou une prise en charge avec un accompagnement régulier permettra une perte de poids durable.

Cette prise en charge est importante d’un point de vu somatique mais également psychologique, la qualité de vie future en dépendant puisqu’un surpoids peut avoir des répercussions non seulement cardiovasculaires mais également rhumatologiques et circulatoires.

Certaines techniques esthétiques peuvent nous aider dans cette prise en charge, afin de garder une silhouette harmonieuse

Les techniques esthétiques qui pourront nous aider sont multiples :

  • La cryolipolyse permettra de se débarrasser des petits bourrelets graisseux résistants à la perte de poids,
  • La cellulite parfois d’apparition récente pourra être prise en charge
  • Les vergetures, témoins de la distension des tissus.

La prise de poids due à la ménopause n’est pas une fatalité, elle peut être évitée à condition d’une implication personnelle avec l’accompagnement d’un professionnel de santé, et en particulier de votre médecin esthétique très impliqué dans la médecine anti-âge