Vos questions

Les questions de mes patient(e)s DR MAGNIER

Ces questions sont souvent très fréquentes lors de la première consultation, et nous allons essayer de vous donner des réponses qui vous permettront d’y réfléchir.

J’ai toujours l’air fatigué / triste / mauvaise mine

>

Lors de la première consultation, j’attends souvent cette phrase et mes patients attendent que je leur propose des solutions pour avoir meilleure mine, l’air moins fatigué. Bien souvent, il faut agir au niveau du regard et surtout sur les cernes. Traiter des cernes creux qui donnent mauvais mine et un air trop fatigué. Les cernes existent de façon constitutionnelle, familiale ou se creusent avec le surmenage et le manque de sommeil. L’acide hyaluronique peu réticulé, c’est-à-dire pas trop épais est un excellent traitement pour cette zone où la peau est très fine car il ne faut surtout pas le deviner en transparence. La restauration de certains volumes (pommettes, vallée des larmes) avec un produit plus volumateur peut également être associé. Votre visage retrouve sa jeunesse et sa fraicheur.

Mes lèvres sont trop fines, je souhaites les rendre plus sexy

>

Diverses techniques ont été employées au cours de ces dernières années en matière d’augmentation du volume des lèvres, en raison de la complexité du traitement de cette région du visage afin d’obtenir le résultat le plus naturel possible. Par choix, je traite cette zone avec de l’acide hyaluronique résorbable. Le traitement se pratique à mon cabinet après un examen de la région buccale et des souhaits de la patiente, afin de déterminer les doses adaptées au résultat désiré. Généralement lors d’une première séance, il convient de ne pas dépasser un demi millilitre pour ne pas risquer d’entrainer un résultat qui ne serait pas naturel. Les injections sont indolores car beaucoup de produits utilisent de la lidocaïne qui permettent un grand confort. L’effet est quasi –immédiat et dure au moins 12 mois. L’acide hyaluronique étant présent naturellement dans le corps, les complications sont exceptionnelles.

Je suis gênée par le bas de mon visage

>

Quand l’ovale du visage commence à se relâcher, que la peau manque de fermeté, ce n’est pas une fatalité ! Aujourd’hui, le relâchement de la peau et les modifications de volume du visage sont une vraie préoccupation, loin devant les rides. Ces termes un peu techniques sont le reflet de situations différentes : c’est l’ovale du visage qui devient plus flou, les joues et les tempes qui se creusent ou s’affaissent, les traits qui ont tendance à se « verticaliser ».

Le visage en vieillissant perd son ovale représenté par une courbe allant sans discontinuité de la pointe du mention au lobe de l’oreille. L’apparition de la bajoue et un menton court accentue ce phénomène. Le muscle du menton se crispe et donne un aspect en peau d’orange assez disgracieux.

En pratique : je recrée l’ovale du visage en comblant la ou les dépressions du bord de la mâchoire avec de l’acide hyaluronique. Le résultat est immédiat et parfois spectaculaire. Pour le menton, on peut utiliser de la toxine botulinique pour détendre les muscles qui sont responsables de cet aspect crispé de la peau. Des solutions existent pour le bas du visage , un expert du visage ne sera vous conseiller qu’ après une analyse en profondeur de votre anatomie et de votre visage.

J’ai les paupières lourdes mais pas de chirurgie

>

Des paupières lourdes ne sont pas des maladies, mais des signes fréquents qui peuvent arriver au quotidien. Elles peuvent conduire à un effet de vieillissement et un regard fatigué. Les causes et les symptômes varient d’une personne à l’autre et divers traitements sont proposés. On peut distinguer trois principales causes des paupières tombantes et des cernes sous les yeux : le manque de sommeil, la fatigue et la maladie de lyme. Les paupières lourdes peuvent être traitées et le but est d’en améliorer l’état et faire disparaître la sensation de lourdeur. Avant toutes choses, il faut que l’on se mette d’accord : le regard est une véritable arme de séduction ! Il y en aura certainement plus qu’un qui sera envieux ou envieuse en ayant un regard de chien battu à cause des paupières trop lourdes. Cependant même sans évoquer le bistouri des solutions existent et il faut se prendre en main (améliorer sa qualité de sommeil, drainage, peeling, acide hyaluronique, botox….). Tous les cas sont différents, seul un spécialiste en médecine esthétique pourra vous conseiller et vous préconiser le meilleur traitement.

Mon nez m’a toujours complexé… Acide hyaluronique ?

>

La rhinoplastie sans chirurgie, ou rhinoplastie médicale, a évolué au cours des dernières années et consiste à modifier l’aspect du nez sans intervention chirurgicale afin de lui apporter l’esthétique recherchée.

Les indications

La rhinoplastie non chirurgicale est adaptée à des corrections précises telles qu’un manque de volume ou une nécessité de comblement sur une ou des zones précises:
– Présence de creux modérés, ou de dépressions au niveau des ailes du nez ou de la pointe du nez.
– Insuffisance de relief, comme une ensellure (nez en trompette).
– Défaut de projection de la pointe du nez, ou du nez dans sa globalité (défaut de projection du dorsum c’est à dire de l’arête nasale).

Après désinfection de la peau, le Médecin esthétique procède à l’injection d’acide hyaluronique sous la peau nasale, en profondeur et au-dessus des os du nez ou des cartilages, afin de combler les creux, les dépressions, en leur apportant du volume et en camouflant ainsi les imperfections du nez.
A la suite de l’injection, le praticien effectue un remodelage manuel de la zone injectée.Les résultats sont immédiats et durent au moins 12 MOIS.

Un peeling serait bien pour ma peau

>

Le peeling (ou sorte de microdermabrasion) a pour but de faire peler la peau pour renouveler les couches supérieures de l’épiderme. Il fonctionne en gros comme le ferait un gommage mais avec un effet beaucoup plus fort. Contrairement au gommage ou micro dermabrasion, c’est est un procédé chimique à base d’acides.

Il traite les tâches, certaines cicatrices, les couperoses mais aussi les petites rides. Il consiste en une desquamation de la peau pour diminuer l’épaisseur des couches supérieures de la peau. Le teint du visage sera ainsi plus éclatant. Le fait de faire peler la peau réactivera la production naturelle de collagène.

De nouvelles cellules se formeront pour un teint visiblement plus frais et plus tonique. A la différence de celui « fait maison » qui est suffisamment doux pour être réalisé à n’importe quel moment, le peeling chimique demande une certaine préparation avant d’y soumettre votre peau.

Votre médecin vous demandera d’appliquer certaines crèmes qu’il vous prescrira.
Pendant les séances, il surveillera votre peau le temps de l’action du produit pour que le résultat soit bien homogène et qu’il n’y ait pas de risque de brulures. Il existe 3 différentes sortes de traitement : doux, moyen et profond. Enfin, quelque soit celui que vous choisirez, l’exposition aux U.V est interdite et une crème solaire de protection élevé est obligatoire. A savoir : seuls des médecins esthétiques ou des dermatologues reconnus peuvent pratiquer ce genre de procédure. Choisissez quelqu’un de qualifié et en qui vous avez confiance.

Je perds mes cheveux que faire ?

>

Une femme possède en moyenne 100 000 cheveux (imaginez donc votre nombre de cheveux si vous avez une grande crinière).
Donc on se rassure, il est décrit comme « normal » d’en perdre presque une centaine par jour.

Comment peut-on expliquer leur chute ?

Nos cheveux poussent en permanence (comme nos poils) tout au long de notre vie et forcément, à un moment, ils tombent.
Ils croissent d’environ un centimètre par mois. Mais plus l’on grandit, plus la pousse du cheveu diminue pour cause d’arrêt de notre croissance.
Les cheveux tombent quand les cheveux qui poussent et ceux qui ont stoppé leur croissance se touchent. Les nouvelles mèches poussent les anciennes et elles tombent.
Ce phénomène se produit par phases qui peuvent durer jusqu’à 3 mois.
L’info en + : l’été est la période la plus propice à la pousse du cheveux.

Les principaux facteurs de leur chute ?

– L’âge, qui délimite la croissance du cheveu.
– La nature. Ils ne tomberont pas de manière égale s’ils sont fins ou épais. Plus ils sont fins, plus ils tombent facilement.
– Les changements de saisons. On n’y pense pas toujours mais c’est un réel activateur de chute. Notamment les demi-saisons comme le printemps et l’automne. On peut en perdre près de 200 pendant ces périodes.
– Les bouleversements hormonaux comme par exemple, à la fin d’une grossesse.
– Les périodes de stress qui freinent la pousse du cheveu, ce qui produit par la suite une chute abondante alors que la pousse a ralenti.
– Des carences en fer ou en vitamines.
– Les excès alimentaires. Une alimentation trop grasse (le cholestérol favorise la perte des cheveux).

Comment lutter ?

– En été, rincez-les régulièrement à l’eau tiède sans shampoing (3 à 4 fois par jour) pour lutter contre les agressions extérieures de la plage ou de la piscine.
– Faites une cure de vitamines B (ce qui favorisera la repousse de vos cheveux).
– Adoptez une alimentation équilibrée riche en protéines et en fer (viande et poisson).
– Faites du sport pour évacuer le stress.
– Ne les attachez pas trop souvent.
– Utilisez des lotions anti-chute et des huiles fortifiantes pour nourrir les racines de vos cheveux.
– Faites des massages réguliers de votre cuir chevelu pour favoriser la repousse (en forme de ronds circulaires).

Mais si cela persiste consultez un médecin qui prendra votre souci très au sérieux et vous donnera le traitement le plus adapté.