ESTHÉTIQUE AU MASCULIN

Médecine esthétique pour les Hommes - Dr Magnier à CharentonLa femme n’est plus seule à se préoccuper de son image en ayant recours aux techniques d’esthétique médicale. En effet, ces dernières années, la demande de traitement de la part des hommes est de plus en plus fréquente, et on estime à 1 homme pour 4 femmes la proportion de demande d’intervention de chirurgie esthétique, alors que la proportion n’était que de 1 pour 15 il y a 15 ans.

Ces demandes, même si un peu différentes de celles des femmes, font référence aux mêmes traitements.

Les consultations anti âge, et la nutrition sont également fréquemment abordées, soucieux de leur apparence mais également de leurs performances intellectuelles et physiques.

LE VISAGE :

Le traitement des rides et des volumes nécessite de respecter le caractère masculin du visage, qui se différencie de celui de la femme par un ovale du visage avec des masséters plus prononcés qui donnent un aspect carré du bas du visage, des pommettes moins saillantes, un menton carré, des sillons nasogéniens sont volontiers plus marqués, et un front plus plat.

Les traitements tels que les injections, la pose de fils tenseurs, les peelings, les traitements de la couperose sont régulièrement proposés.

LE CORPS :

Les traitements de la silhouette, avec notamment la cryolipolyse, permettent de prendre en charge les amas graisseux qui se développent avec l’âge et la sédentarité, surtout au niveau du ventre et des hanches, créant une sorte de « bouée » chez l’homme, avec les classiques « poignées d’amour », pour retrouver une silhouette harmonieuse.

La gynécomastie graisseuse (différente que la gynécomastie glandulaire qui doit faire l’objet d’une prise en charge particulière et d’un bilan hormonal), peut également être traitée par cryolipolyse.

Les injections d’acide hyaluronique au niveau du pénis permettent d’augmenter la circonférence de la verge en médecine esthétique. Ces injections sont réalisées à l’aide d’une canule et donnent un résultat qui durera entre un an et un an et demi. Cette méthode de pénoplastie permet d’obtenir un résultat satisfaisant sans opération chirurgicale.

La greffe capillaire : environ un homme sur deux est touché par la calvitie de façon plus ou moins évoluée. Il s’agit en règle générale d’un problème héréditaire dont les premiers signes peuvent apparaitre dès la fin de l’adolescence se manifestant par une chute importante sur le front, les tempes, les golfes temporaux, ou le dessus de la tête,  La greffe, notamment la greffe par la méthode FUE est un moyen efficace d’y remédier, même pour une simple densification. La mésothérapie est bien sûr une solution pour les formes débutantes, ainsi que la luminothérapie par LEDs, les deux pouvant être associées dans un protocole.

L’épilation : Depuis quelques années, l’épilation laser est très répandue chez l’homme qui souhaite actuellement se débarrasser le plus possible de sa pilosité, en particulier au niveau du torse, des épaules, des organes génitaux, et de la barbe notamment pour les folliculites de barbes.

Votre avis compte : qu’avez vous pensé de cet article ?

Cette page vous a plu ?
Afin de nous aider à vous proposer toujours plus de contenus pertinents, n'hésitez pas à noter cette page
1 étoiles2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles

9 votes
Moyennes : 4,78 sur 5
Loading...