Traitements oraux

Traitements oraux en gynécologie esthétique - Dr Magnier à CharentonDes médicaments, des vitamines ou des acides aminés sont utilisés en première intention dans les alopécies débutantes ou en adjuvant aux autres traitements tels que le PRP ou la Biostimulation par LEDs ou encore les Greffes.

Ils n’ont d’efficacité que durant leur prise régulière, et il faut traiter auparavant les éventuelles pathologies responsables ou associées (thyroïde, carence en fer…..), et les follicules pileux doivent être encore fonctionnels pour avoir un intérêt.

 

MÉDICAMENTS

. Le  Minoxidil à 2 ou 5% retarde la chute et stimule la croissance du cheveux en allongeant la durée de la phase anagène (pousse) et en augmentant la taille des cheveux les plus fins ( cheveux intermédiaires) ). Il normalise la chute dans 30% des cas et initie une repousse dans 10% des cas. Il est utilisé en application locale quotidienne sur le cuir chevelu et ne présente pas d’effets secondaires sauf parfois intolérance locale.

. Le Finastéride est quant à lui capable stopper la chute dans environ 70% des cas. Il est prescrit uniquement chez l’homme, et en l’absence de contre-indications, par voie orale mais peut être responsable de troubles de la libido et de l’érection.

Il agit en inhibant la 5 alpha réductase, enzyme qui transforme la testostérone en un dérivé qui agit sur le cycle pilaire qu’il raccourci, étant ainsi responsable d’un affinement du cheveu et de la mort prématurée des follicule pileux.

. Les traitements hormonaux chez la femme sont le traitement hormonal substitutif après la ménopause ou une association Oestrogène-anti androgène comme l’Androcur pour la femme jeune.

 

VITAMINOTHERAPIE ET ACIDES AMINES:

Les compléments alimentaires contenant des vitamines du groupe B (B2, B5 ou Bépanthène, B6) , de la vitamine H ou biotine,  de la méthionine, ainsi que de la cystine, favorisent la repousse et limitent la chute, notamment dans les alopécies androgèniques.

Seules ou en association, elles sont utilisées par voie orale ou intramusculaire, et également en injection dans le cuir chevelu en technique de mésothérapie.

Votre avis compte : qu’avez vous pensé de cet article ?

Cette page vous a plu ?
Afin de nous aider à vous proposer toujours plus de contenus pertinents, n'hésitez pas à noter cette page
1 étoiles2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles

8 votes
Moyennes : 5,00 sur 5
Loading...